Comment bien entretenir ses babouches


29 mai 2021 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Magazine



Connaissez-vous les babouches ? Ce sont des chaussures originairement fabriquées au Maroc à partir du cuir de chèvre et de mouton. Le cuir est une matière noble et non polluante, il est également connu pour être très résistant. Et pour renforcer cette qualité, vos babouches doivent être bien entretenues. Dans cet article, découvrez comment prendre soin de vos babouches.

Quels outils pour entretenir ses babouches ?

Aussi appelées « belgha », les babouches se fabriquent depuis des siècles selon un savoir-faire ancestral. Ce sont les chaussures les plus portées, car pratiques et confortables. Le cuir de leur fabrication est issu d’anciennes tanneries situées à Fès. Elles sont très prisées lors de grands évènements.

Les outils suivants sont recommandés pour un entretien optimal de votre babouche : chiffon en coton ou en flanelle, brosse (en crin de cheval de préférence), embauchoir, crèmes pour cuir (ces crèmes ne sont pas trop recommandées, car contenant des solvants), cirage naturel ou cire d’abeille, terre de Sommières.

Les bonnes astuces pour entretenir ses babouches

La première chose que vous devez savoir est que l’eau est un ennemi du cuir, vous ferez donc le maximum pour tenir vos babouches loin de l’eau. Si en cas de force majeure, vos babouches boivent quand même la tasse, il vous faudra les sécher à l’air ambiant. Un séchage agressif et rapide assèchera vos babouches et accélérera leur vieillissement. Si des tâches d’eau persistent sur vos babouches, utilisez de la pomme de terre pour absorber l’humidité.

Après l’opération de séchage, vous pouvez commencer le processus d’entretien de vos babouches.

Dans le cas où vos babouches sont sèches, la première étape consiste à dépoussiérer vos babouches. Pour cette opération vous aurez besoin d’une brosse douce (en crin de cheval) ou d’un chiffon de flanelle ou en coton que vous saupoudrerez de talc. N’utilisez jamais les chiffons en microfibres. Frottez doucement vos chaussures en insistant sur les plis et les bords de la semelle.

Une fois que vos babouches sont bien propres, vous pouvez passer au nettoyage proprement dit. Ici, vous aurez besoin de cire naturelle (le plus souvent de la cire d’abeille) pour nourrir le cuir de vos babouches et le laisser respirer. En effet, le cirage ne nettoie pas vos babouches ; au contraire il bouche le cuir de vos babouches et accélère ainsi leur vieillissement.

Si il arrivait que vos babouches soient tâchés par de l’encre ou de la graisse, pas de panique. Utilisez un chiffon imbibé de jus de citron et tapotez les tâches sans frotter. Ensuite, utilisez un chiffon imbibé d’eau savonneuse et faites la même opération. Laissez sécher. Vous pouvez également utiliser de la terre de Sommières. Laissez reposer 2 jours et ensuite brossez.

Lorsque vous ne les portez pas, mettez des embauchoirs dans vos babouches afin qu’elles puissent garder leur forme.

Les babouches en cuir blanc méritent une attention particulière. Pour les nettoyer, utilisez un lait démaquillant. Imbibez un coton et appliquer sur es chaussures. Laissez sécher et frottez doucement avec un chiffon.