Nos conseils pour allier whisky et cigare


24 février 2022 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Non classé


combinaison whisky cigare

Pour se détendre, certaines personnes optent pour le massage, le bain…, mais pour d’autres, cela passe par un cigare dans la main et un verre dans l’autre. L’association whisky/cigare est une pratique qui date, et actuellement elle est encore d’actualité, car elle sublime les sens, éveille les papilles et offre une grande expérience gustative. Toutefois, pour la réussir, il faut connaître et respecter les règles de base.

Un retour dans le passé

Avant même de découvrir les bases de l’association cigare/whisky, ne serait-il pas intéressant de découvrir leur origine ? Alors que le whisky chez https://whiskyparis.com puise son origine dans la préhistoire, le cigare n’est apparu qu’après Christophe Colomb. C’est aux États-Unis que ce dernier a découvert le tabac avant de l’amener en Europe, et c’est là que la production de cigares a débuté. Il n’a pas attendu longtemps pour être populaire auprès des Baltes, qui sont les premiers amateurs de whisky. C’est là que le mariage entre le cigare et le whisky a vraiment commencé. Le succès est tel qu’il perdure encore actuellement, car les arômes de chacun d’eux tonifient les effets de l’autre. Cette combinaison séduit aussi bien les politiciens que les poètes, les hommes de bonne famille, …

Les bases à retenir

whisky/cigare

Le cigare et le whisky font partie des plaisirs de la vie, et ils ne se prennent pas individuellement, car c’est ensemble qu’ils fusionnent leur finesse et leurs forces pour donner une originale expérience sensorielle. Cependant, la règle est d’associer un cigare doux avec un whisky doux ; cela permet d’équilibrer les saveurs en bouche. Mais rien n’empêche de mélanger un puissant cigare avec un whisky doux pour valoriser le cigare ou le whisky. Les possibilités ne manquent pas ; il faut tester et retester les mariages contrastants ou exotiques pour trouver l’accord parfait dans la bouche. Même s’il y a un standard, c’est le vôtre qui est le plus important. Les meilleurs mariages reposent donc essentiellement sur l’expérience personnelle ainsi que sur l’inspiration. Sortez des sentiers battus, et découvrez par vous-même ce que vous appréciez le plus. Qu’importe l’accord choisi, le but est d’améliorer et d’intensifier l’expérience gustative.

Quel cigare pour quel whisky ?

Le whisky par excellence que l’on prend avec le cigare est le bourbon. C’est un bon choix si on a un cigare léger. Avec son boisé fondu, il s’associe merveilleusement bien avec la richesse du cigare cubain ou dominicain. La rondeur boisée nuancée de noix sèches se marie avec les cigares mexicain ou hondurien. Si on est en quête d’une nouvelle combinaison, on tente le contraste entre les cigares terreux ou épicés avec les Maltes fins. On peut également associer un Jefferson’s, un Bunnahabhain ou un Bulleit-Bourbon américain avec un cigare du Nicaragua, connu pour ses arômes de sous-bois. Afin de valoriser les arômes, il n’y a rien de mieux que les whiskys tourbés des îles de Skye et d’Islay et les whiskys écossais. En raison de leur salinité, ils se marient avec tous les cigares. Tel est aussi le cas pour les Malte de Speyside comme le Macallan ou le Glenfarclas, qui vieillissent en fût de sherry aux arômes de rancios amers et doux. Pour les cigares brésiliens au goût sucré et léger, on les prend avec du whisky fruité à l’instar de l’Iris whisky ou des Lowlands herbacées. Pour bien choisir le whisky qui va accompagner le cigare, cela repose sur les goûts et les occasions de dégustation. Pour l’apéritif, on opte pour un whisky léger, et pour le digestif, on prend un whisky complexe comme le whisky tourbé. Quand on commence à découvrir cette boisson, on débute avec des whiskys suaves et ronds comme les blended whiskys. C’est après qu’on se tourne vers les whiskys puissants comme le single cask ou le whisky tourbé.